Galle en ananas sur Epicéa Picea excelsior Adelges abietis Linnaeus, 1758

22- V- 2005 / Saint-Brice - dépt : 95 - Ile de France

Agent cécidogène : Adelges abietis Insecte - Ordre des Homoptères - Famille des Aphididae

Les galles en ananas résultent de l'attaque de pucerons. Au printemps une femlle sans ailes pique la base d'un bourgeon pour se nourrir, ce qui provoque l'épaississement de la base des aiguilles qui s'accolent et délimitent ainsi de petites cavités. Cette femelle fondatrce pond de nombreux oeufs et les larves qui en sortent vont s'abriter dans les cavités ainsi préparées.

La galle verte d'Adelges abietis est placée sur le côté d'un rameau partiellement déformé. Les aiguilles sont encore bien visibles et leurs bases épaissies et accolées sont poilues et ourlées de rouge. A l'intérieur on trouve des larves jaunâtre. Lorsque les galles sont mûres, les bases accolées des aiguilles s'écartent et laissent échapper les insectes ailés à la mi-septembre.

Ces derniers restent sur les rameaux d'épicéa et donneront naissance à des fondatrices qui provoqueront de nouvelles galles au printemps.