Galle sur églantier Diplolepis mayri Schlechtendal, 1876

diplolepis mayri

18- VI- 2000 / St-Adrien - dépt : 14 - Normandie

Agent cécidogène : Diplolepis mayri Insecte - Ordre des Hyménoptères - Famille des Cynipidae

Il se forme des galles très curieuses sur la plupart des églantiers sauvages et plus rarement sur certains rosiers cultivés. Ce sont des galles de Cynipides appartenant au genre Diplolepis.

Diplolepis mayri provoque la formation de galles simplement hérissées de piquants courts assez espacés. Ces galles peuvent se former sur les feuilles, les fleurs et même les fruits. Elles renferment de nombreuses cavités larvaires et peuvent atteindre une taille de 3 cm. Ces galles brunissent et persistent sur la plante tout l'hiver. Le cycle de développement de Diplolepis mayri et celui de Diplolepis rosae sont identiques.