Galle de la Mouche du chardon sur Cirsium arvense Euribia (Urophora) cardui Linnaeus, 1758

euribia cardui

7- VII- 2003 / St-Brice - Haut de Nezans - dépt : 95 - Ile de France

Agent cécidogène : Euribia cardui Insecte - Ordre des Diptères - Famille des Trypetidae

Ces galles fusiformes très dures, renferment plusieurs larves dans des cavités larvaires en galerie. l'insecte pond ses oeufs dans la jeune tige de chardon. La galle grossit jusqu'à la mi-août, date à laquelle les larves ont atteint leur taille maximum et cessent de se nourrir. Etant donné l'épaisseur des parois de la galle (0,5 cm) et la faiblesse des pièces buccales de l'insecte adulte, ce sont les larves elles-mêmes qui préparent un chemin de sortie avant l'hiver. Chaque larve se creuse un passage jusqu'à proximité de la paroi externe, puis revient passer l'hiver dans la cavité larvaire.

Le printemps venu, la larve se transforme en adulte qui s'échappe de la galle par cette voie préparée à l'avance et le cycle recommence.

Jadis, les médecins conseillaient de porter ces galles desséchées dans une poche pour remédier aux hémorrhoïdes et à certaines fièvres.