Néphile dorée ou Bibe Nephila inaurata inaurata Walckenaer, 1841

Nephila inaurataNephila inaurataNephila inaurataNephila inaurataNephila inaurataNephila inaurataNephila inaurata

7 VIII 2009 - Mahébourg & Petit Bel air - Ile Maurice

Famille des Tetragnathidae

Espèce présentant un fort dimorphisme sexuel, la taille de la femelle allant jusqu'à 25 mm pour une envergure (pattes déployées) de 10cm tandis que le mâle (visible sur la photo n° 5) mesure 5 mm pour une envergure de 4 cm. Cette araignée présente un corps allongé avec des colorations variables allant du gris argenté au noir ou noir avec le dessus de l'abdomen jaune (pour certaines femelles plus âgées). Les longues pattes annelées de noir sont oranges sauf aux extrémités noires .

La néphile est placide et inoffensive.Elle tisse une grande toile aux fils dorés, inclinée de 15 ° par rapport à la verticale, elle est très solide et collante, certainement une des toiles les plus résistantes de toutes les araignées à tel point que l'on a fabriqué des vêtements avec celle-ci et qu'un des gènes permettant de produire la soie (plus exactement la fibroïne) a été transféré par génie génétique (transgenèse) chez des chèvres, où l'on récupère la protéine fibreuse dans le lait afin de confectionner des gants chirurgicaux et des gilets pare-balles très légers. Le fil est en effet plus résistant à diamètre égal que l'acier et beaucoup plus élastique !

Le mâle vit sur la toile de la femelle, se nourrissant des proies captives, il s'approche avec prudence de sa gigantesque épouse pour éviter de se faire dévorer.

Les toiles sont souvent communautaires, plusieurs dizaines de néphiles tissant leurs toiles entre les branches des arbres et très souvent entre les fils électriques.

Habitat : du littoral jusqu'en altitude

Saison : toute l'année