Les Toiles d'araignées (les irrégulières et les géométriques)

toiletoiletoiletoiletoiletoile néphile

Juin 2000 -   Route des crêtes près de la Roche-Guyon dept : 78 (photos 1 & 2) / 30 IX 2012 Amenucourt dept: 95 (photos 3-4 & 6) / 21 VI 2009 Lavilletertre dept : 60 (photo 5) / 7 VIII 2009 - Mahébourg - Ile Maurice (photo 8)

 

Toutes les araignées ne construisent pas de toiles. Certaines en font de très belles, régulières, en forme de cercles concentriques tenus par des rayons; ce sont les toiles des araignées orbitèles (épeires, argiopes ... qui se positionnent souvent au centre), d'autres en font de formes irrégulières, en nappe comme celles des tégénaires ou des linyphyides ou en tube comme pour l'atype.

Dans ce cas l'araignée se tient au débouché d'un tube de soie raccordé à la nappe ou sur une herbe tenant un fil par une patte permettant de ressentir la moindre vibration. Les toiles servent principalement pour la capture des proies.

La toile est régulièrement détruite par l'araignée et réutilisée après digestion car la soie qui la compose est faites de protéines.

La soie est en fait extrêmement résistante et certaines soies des Néphiles africaines sont si résistantes qu'elles (à masse égale) surpassent de loin les meilleures fibres de Kevlar de plus elles sont élastiques, elles sont susceptibles par exemple de constituer de très efficaces gilets pare-balles.